Toutes pour UNE #1

Qui disait qu’être belle était la moindre des politesses, se maquiller c’est la moindre des corrections ! Et oui Mesdames même pour sortir le chien, la poubelle ou tout ce que vous voudrez, par exemple La Bête !

La Tendance Maquillage, depuis quelques temps déjà,  c’est « l’esprit Nude ». D’ailleurs très réussi sur Cameron Diaz ! La nouvelle gamme UNE, lancée par Bourjois, devrait pouvoir me filer un coup de main. Le packaging m’a un peu refroidit, pas très glam, un peu clinique. M’enfin, le bling bling c’est totalement Out, n’est-ce pas ?
J’ai bien peur que les couleurs ne me correspondent pas .
Pour m’amuser un peu, je m’offre le Light Gloss Monoprix qui s’allume et qui illuminera – c’est le maitre mot pour les peaux métisses – mon esprit Nude.

Avec UNE de Bourjois : fond de teint 100% Mineral,  Nude Eyes et  « Eyes Pencils » j’ai tout pour faire de moi la Cameron Diaz version métisse. Je me lance !
D’abord, le fond de teint 100% Mineral Foundation. J’ai choisi le numéro 8 et je suis agréablement surprise. Je m’en mets partout pour cette première application mais l’agacement fait place au ravissement quand armée de mon gros pinceau, j’applique, j’applique, j’applique. Point trop n’en faut.

Résultats :
J’ai la mine d’une ado de 15 ans !
Je suis illuminée, un point pour le fond de teint.

Contente et séduite, je continue avec le Blush grand air B06 – Je rêve déjà ! Encore plus contente, je poursuis mon opération « Nude » avec le Nude eyes shadow, numéro 9. C’est une ombre à paupière très agréable à poser, le rendu est lisse et unifié.
Un brun sophistiqué mais pas pouff ! Sauvée ! Cameron est finie.

Un bémol pour les crayons, dans ma quête de lumière, je veux briller de mille feux, je m’empare du Sfumato eyes, la référence S02 et là grosse déception : trop clair, trop gras !Résultat? Je ressemble à un panda. J’enlève délicatement ce surplus et je cherche frénétiquement mon Light Gloss de chez Monop’ à la pêche.Miam. J’en mets une touche sur la paupière – un truc de mannequin noir – et une touche sur les lèvres puisqu’au passage personne n’a pensé à mes lèvres pulpeuses et déjà naturellement colorée. Et j’ai l’immense privilège de décréter que La Gamme Une est à nos trousses ce que la petite robe noire est à nos penderies : un basique indispensable.
atte7e4c

sfumatoeyes

1 Commentaire

Laisser un commentaire