Acné de l’adulte … ma solution

J’ai 41 ans (et demi). Je suis donc plus proche de la ménopause que de l’adolescence. Pourtant, depuis quelques années, ma peau souffre d’acné.
Concrètement (âme sensible s’abstenir), j’ai le front particulièrement gras (ça suinte un peu), j’ai des (gros, parfois) points noirs sur les joues. J’ai des boutons blancs sur les ailes du nez. Sur le menton et le front aussi parfois, tiens. Et inévitablement, des petits kystes sous la peau autour du menton. Bon classique de l’ado quoi.
Donc qu’est-ce que je fais ?D’abord, j’ai vu une dermatologue dans un quartier chic, plus fan de Botox que de mon acné. Elle m’a prescrit d’arrêter certains produits. Certes mais rien de probant.
Puis, j’ai essayé la crème Cutacnyl. Ca marche super bien mais elle a un effet décolorant identique à la Javel. Donc les draps et les serviettes sont foutus. C’est un peu dissuadant.
J’ai enfin essayé un traitement oral dont tout le monde ne dit que du bien. 3 mois pour que je vois des améliorations (sur un traitement de 3 mois !). Et dès que j’ai arrêté, Rebelote. Décevant.
Ma dernière chance, le Roaccutane. Autant vous dire que je préfère des boutons que çà.

Cela étant posé, à mon âge, normalement on sait 3 choses. Au cas où, je partage.

  • Plus on touche, pire c’est. Donc surtout, on évite de se regarder dans un miroir x20 (si si, ça existe. Vous imaginez le bonheur de voir un point noir sortir avec un grossissement si important ?!)
  • C’est bien pire pour nous que pour les autres. Quand je passe mon temps à dire que ma peau est « dégueulasse » (c’est-à-dire pire que dégoutante), les autres me disent « ah bon ? Mais où ? ». J’ai de très bonnes amies mais il ne faut pas se leurrer, les boutons existent et ils se voient.
  • Quoiqu’il arrive, pas de produits qui décapent la peau (mais çà, à force, vous devez le savoir) et une crème matifiante avec protection solaire.
Donc, voici ma routine :
  • Lavage dans la douche avec le savon d’Alep et ma brosse visage.
  • En sortant de la douche, soit un pschitt d’eau thermale, soit la lotion Aqua Magnifica Sanoflore que j’aime beaucoup.
  • En ce qui concerne le soin du moment, c’est le fluide régulateur matifiant Centifolia .
    J’avais un doute au début, je trouvais la texture hyper liquide (je venais de terminer  SebiaClear qui est épaisse et plutôt difficile à étaler). Mais un mois plus tard, je suis ravie.  Ra-vie je vous dit ! Je n’ai jamais eu la peau qui tiraille et pourtant l’effet matifiant est réel. Pour sa gamme purifiante et matifiante Centifolia a choisi, comme ingrédient phare, un actif aux merveilleuses vertus : L’hydrolat de Thé Vert Biologique (Camellia Sinensis Leaf Extract). Les feuilles sont très riches en théine, en polyphénols et en flavonoïdes ce qui leur confère un fort pouvoir anti-oxydant. Le Thé Vert est utilisé également pour ses vertus rafraîchissantes, purifiantes et apaisantes.  Sa formule contient aussi un actif ciblé peaux grasses, le zinc PCA reconnu pour son activité sébo-régulatrice. Lissée et matifiée, la peau est idéalement hydratée. Jour après jour, les pores sont resserrés et la peau retrouve son équilibre. Pour le prix, c’est un vrai winner. Seule critique, il n’a pas de protection solaire, ce qui n’est pas franchement un problème quand on est confiné chez soi. le petit plus bien sympathique : l’emballage est recyclable et garanti sans phtalate ni Bisphénol A.
Actuellement en promo sur Greenweez à 10,27 euros, sinon 13,95 euros