Pas de conservateur dans ma crème de soin ?

Salut à vous toutes, j’ai du nouveau et c’est du béton !
Mais d’abord, un vrai coup de gueule que je balance à toutes nos marques chéries qui fabriquent nos crèmes de soins avec l’intitulé : « sans conservateur ».
« ARRÊTEZ DE NOUS PRENDRE POUR DES BILLES ». Car vos infos, maintenant, c’est VRAIMENT n’importe quoi !!!

Vous savez ô combien de réticences j’ai à parler du « Sans Conservateur ». Et vous savez pourquoi ?

1.      Parce qu’un conservateur est INDISPENSABLE à la protection des formules cosmétiques : c’est un bouclier contre le développement de bactéries. Nos crèmes de soins sont des émulsions, un mélange d’eau et d’huile et qui dit Eau, dit véritable vivier bactériologique.

2.      On sait que certains produits formulés sans eau ne nécessitent pas de conservateurs forts car la base est huileuse et donc les bactéries ne s’y développent pas.

3.      Les produits crémeux “sans conservateur” doivent être protégés des bactéries. Donc, ils utilisent des substituts non reconnus ou non classés dans la catégorie des conservateurs. D’un point de vue légal, les ingrédients sont classés en catégories – les conservateurs, les solvants…- mais certains ont une double activité.

Par exemple, les huiles essentielles ou l’alcool qui sont respectivement des actifs et un solvant ont aussi une action de conservation. Cette action n’est pas satisfaisante pour que l’ingrédient soit reconnu comme conservateur d’un point de vue réglementaire.

Alors ATTENTION!

  1. Ainsi, il peut être dangereux de faire confiance à des crèmes « sans conservateur » qui utilisent des substituts à la conservation.
  2. Il faut garder à l’esprit que tout produit doit se conserver à température ambiante, donc méfiez-vous des produits qu’il faut impérativement conserver au frigo.
  3. De même, méfiez-vous des slogans marketing “sans conservateur” pour appâter le consommateur.
  4. Et des produits « C’est moi qui l’ai Fait »  en achetant les matières premières sur le net et jouer à l’apprentie sorcière.

Et créer des crèmes bio « sans conservateur » est devenu  un véritable enjeu pour les marques et cela depuis quelques années. La prouesse est donc de formuler des produits de soins « sans conservateur » garantissant  toute la sécurité pour l’utilisateur.

Du rêve à la réalité il n’y a qu’un pas à franchir – 8 ans tout de même !- : ce sont les Laboratoires Dermatologiques AVENE qui gagnent le jackpot avec l’exploit que nous avons maintenant une crème de soins RÉELLEMENT SANS CONSERVATEUR : TOLÉRANCE EXTRÊME
DÉFI.

C’est tout bête – pas vraiment, car c’est vraiment un procédé innovant, toujours 20 années de recherches, et vous verrez que ce discours nous parle. Puisque pas de conservateur, un p’tit génie  a décrété qu’il fallait tout simplement  fabriquer et conditionner dans un univers stérile notre produit tout en ayant  SURTOUT la vigilance du maintien de cette stérilité tout au long de l’utilisation des soins, c’est le système D.E.F.I (Dispositif Exclusif Formule Intacte).

LA STÉRILISATION se fait en 3 points :

  1. stérilisation préalable de tout matériel en contact avec le produit.
  2. la filtration stérilisante de toutes les matières liquides ou solubles qui entrent dans la composition du produit
  3. le conditionnement en conditions stériles dans le système D.E.F.I.

Et voilà c’est tout simple  et maintenant les filles si vous aimez le « Sans Conservateur » je vous donne ma bénédiction et je vous incite même à consommer sans modération.

Et voici LE PRODUIT

Pour toutes les femmes à la recherche de sécurité, les peaux hypersensibles et allergiques, ne tolérant pas les cosmétiques classiques, les allergies cutanées, les manifestations d’irritation (rougeurs, picotements…), les suites d’actes médicaux (laser, peeling…)

Tolérance Extrême lait nettoyant : 15,20 € Tolérance Extrême crème : 16,20 €

3 Commentaires

  • Hindi dit :

    Je suis pas tout a fait daccord au sujet des crèmes faites par sois même, cela fait 3 ans que je réalise mes cosmétiques et je ne joue pas a « l’apprentie sorcière », j’ai beaucoup lu avant de me lancer. Je sai ou je met les pieds et je ne fait pas n’importe quoi.
    Et même en cosmétiques maison il est possible de réaliser des soins de qualité en respectant des règles très stricte d’hygiène et de stérilisation.
    Bien sur qu’il faut un conservateur dans les émulsions, et même en fabricant ses cosmétiques soi même on a accès un tout un panel de conservateur aussi efficace que ceux du commerce.
    Faire ses cosmétiques soie même n’est pas obligatoirement un gage de soin de mauvaise qualité, bien loin de la même!
    Pour preuve j’ai convaincu plusieurs femmes habitués aux grandes marque Dior et compagnie, depuis qu’elles on eu l’occasion de tester un de mes soin anti-age elle ne s’en passe plus et ne reviendrai pour rien au monde vers leur ancienne marque.
    Alors il ne faut pas faire de généralité.

  • Hindi dit :

    je ne dit pas sa méchamment bien sur, mais juste pour exposer mon point de vue moi qui suis en contact avec ce genre de pratique ;)
    Il faut s’enlever l’image de la popoteuse amateur fesan n’importe quoi et des produits bas de gamme..
    Il y a vraiment moyen de faire des soin de qualité se conservant longtemps en fesan ses cosmétiques soit même ;)

    • @Hindi,
      Je sais que ton intention est bonne de nous parler de ton expérience et je trouve que tu as très bien fait.
      Je ne fais pas de généralité, au contraire, j’avertis toutes les « apprenties sorcières » qu’il est excessivement dangereux de jouer avec des principes actifs. Si tu savais le nombre de dégâts que les dermatologues soignent après ce genre d’expérience…
      @ très bientôt et continue à nous parler de tes expériences

Laisser un commentaire