Florence Hallouin, fondatrice de Hamac Paris

Si vous êtes comme moi, c’est-à-dire une fille qui voyage avec 100 valises et un mari qui grognasse quand il vous voit les boucler en tentant d’enlever un maximum de choses, la couche piscine Hamac est faite pour vous.
Au programme, une petite couche-maillot de bain (acceptée dans les piscine municipale et les hôtels) toute mignonne qui ni vu-ni connu fait très bien son travail, ne prend pas de place, est lavable et même adaptable en taille.
Pour l’avoir testée l’année dernière et tellement méga approuvée que je re-signe cette année, j’avais très envie d’interviewer sa fondatrice qui est une mine d’idée innovante pour nos chères têtes blondes. J’ai nommé Florence Hallouin fondatrice de Hamac Paris.

Comment est née l’idée de fonder Hamac Paris ?
J’ai toujours eu l’envie d’être entrepreneure. Et quand j’ai testé l’aventure des couches lavables avec mes enfants, je n’ai pas été convaincue alors que je suis très développement durable et que j’avais envie de réduire le nombre de nos déchets.
A l’époque, les couches lavables étaient des produits non aboutis, avec des fuites, qui séchaient lentement.  Alors je me suis dit qu’il y avait quelque chose à inventer pour la designer industrielle que je suis de formation.

Pourquoi avoir choisi ce nom ?
Mon innovation fait penser à un Hamac suspendu dans une culotte. De plus, j’aime l’idée que lorsque l’on enlève un hamac de là où on l’a placé, il ne reste aucune trace. Je suis pour une génération future plus légère, avec moins d’impact sur l’environnement

Quelles sont vos valeurs ?
Nos matériaux sont des matériaux hyper techniques donc synthétiques.  Sans ces matériaux Impossible de faire un séchage ultra rapide et un confort optimal. En revanche comme ce sont des produits de qualités, ils sont durables. Les mamans les réutilisent pour plusieurs enfants, et ensuite les vendent sur le net. De plus, nous proposons un service réparation des nacelles des couches si besoin.

Comment définiriez-vous le style Hamac ?
On aime la couleur, les imprimés. Nos modèles sont gais, comme les enfants.

Vous proposez une large gamme, dites-nous-en un peu plus…
Après les couches lavables la couche piscine est arrivée dans la continuité de cette idée. Puis les T shirt anti UV, les bonnets de piscine que j’adore car ils donnent aux bébé un look baigneurs des années 50.

Ma fille ne jure que par vos T-Shirt anti UV, dont la maille est super extensible et apparemment beaucoup plus confort que d’autres.Impossible de lui faire porter une autre marque.
J’en suis ravie, car nous nous donnons beaucoup de mal pour trouver nos fournisseurs qui sont d’ailleurs ceux de l’industrie du luxe. Aucune concession n’est faite pour apporter confort et protection.

Qu’emportez vous dans votre vanitycase ?
Je ne suis pas une grande consommatrice. Mais j’emporte toujours un brumisateur Evian et un SPF 50 de chez Avène. Ces 2 indispensables servent à toute la famille.  Pour moi, les vraies vacances c’est un paréo chacun, un maillot, un T Shirt anti UV our les enfants et c’est tout. Le reste est accessoire

Une adresse kids friendly à nous faire découvrir ?
La Vilette à Paris !!!! on y trouve toujours quelque chose de sympa pour les enfants. C’est L’endroit idéal des parents en manque d’idées.

www.hamac-paris.fr